Ecogeste email
comment Add Comment

Écogeste : allégez vos emails, c’est bon pour la planète !

Le saviez-vous ? Le stockage des données de Google représente l’intensité énergétique d’une ville comme San Francisco ! 

C’est vrai que dit comme ça, on peut penser qu’on ne peut pas y faire grand-chose mais en fait si ! Tel le vaillant colibri qui lutte contre un immense incendie, nous pouvons faire notre part pour réduire un peu cette consommation énergétique considérable, comment ? 

Nettoyer régulièrement votre boîte email

Pour commencer, il suffit de nettoyer sa boîte e-mail, régulièrement. Classer ses emails dès leur arrivée et supprimer immédiatement ceux qui vous seront inutiles. Un «ok, merci» n’a pas sa place dans vos dossiers, vous avez l’information, vous pouvez supprimer ce message et soulager dans le même temps un data center à des milliers de kilomètres qui a besoin de quantités d’énergies énormes pour conserver des données… plus ou moins utiles.

Réduisez le nombre de destinataires

Ensuite, ciblez vos messages. Evitez par exemple l’utilisation systématique du bouton «répondre à tous», votre réponse ne concerne peut-être pas toute la liste de diffusion.

Réduisez le poids de vos pièces jointes

Vous pouvez également limiter la taille de vos pièces jointes : fichiers compressés, PDF basse définition, documents optimisés (suppression des blancs, des images inutiles…) et faciles à lire sur ordinateur ou sur tablette. Remplacez les pièces jointes par un lien hypertexte ou URL.

Vous souhaitez réduire votre impact numérique ? Consultez vite ce guide de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) : «La face cachée du numérique», il comporte de nombreux conseils, faciles à appliquer !

Calendrier saisonnier des produits ardennais 2019
comment Add Comment

Découvrez le calendrier des produits de saison ardennais !

On nous le dit souvent, on le répète, manger local et de saison c’est bon pour la santé et pour la planète ! Oui mais qu’est ce qui pousse en Ardenne en février ? Et si on a envie d’une pizza, impossible de trouver de la mozzarella locale ? Et bien si !

En combinant les productions de part et d’autre de la frontière, mille possibilités s’offrent aux locavores !

Télécharger le calendrier saisonnier des produits ardennais

Vous découvrirez qu’il est possible d’acheter de la mozzarella ardennaise, qu’en février on se prépare un bon gratin de chicon accompagné d’une salade de mâche arrosée de vinaigre de cidre, et pour le dessert ? Une tarte aux pommes, bien entendu, elles se gardent tout l’hiver.

Variez les plaisirs de saison en saison et découvrez les merveilles que peuvent offrir nos producteurs ardennais !

Bon appétit !

Ardenne Ecotourism, restauration et développement durable
comment Add Comment

Restauration : entre impératifs de gestion et développement durable

Ne manquez pas le prochain rendez-vous du Club Ardenne Ecotourism : la restauration d’aujourd’hui entre impératifs de gestion et développement durable !

Au programme : une conférence le matin sur le thème « la restauration d’aujourd’hui entre impératifs de gestion et développement durable » et l’après-midi atelier mini coaching de 20/30 mm par restaurateur(les restaurateurs apportent leurs cartes) sur le sujet de leur choix – sur inscription (ecotourism@visitardenne.com) .

La journée sera animée par Etienne Kempf consultant-formateur dans les domaines de l’hôtellerie restauration / rentabilité & développement durable, pour le cabinet François Tourisme Consultants

Les sujets abordés seront les suivants :

  • Les enjeux de l’approvisionnement local
  • Les impacts des métiers de bouche sur l’environnement
  • Quels bénéfices pour le territoire ?
  • Comprendre les intérêts des producteurs ?
  • Quels intérêts pour le restaurateur ?
  • Quelles sont les attentes clients et les tendances actuelles ?
  • Découvrir et mettre en œuvre un outil de calcul de l’impact écologique de chaque recette

Enfin, pour mieux communiquer sur son approvisionnement local, les restaurateurs qui proposeront un menu 100% ardennais bénéficieront d’une campagne de promotion ciblée !

  • Le 25 février à Nismes (Belgique)
  • Le 26 février à Charleville-Mézières (France)
  • Le 28 février à Libramont (Belgique)
La Grange d'Ychippe
comment 1 Comment

Découvrez les lauréats de l’appel à initiative Ardenne Ecotourism

La Grange d’Ychippe, lauréate de l’appel à initiatives Ardenne Ecotourism

Afin de répondre à une exigence croissante des touristes en produits d’écotourisme les opérateurs du projet ont lancé un appel à initiatives auprès des professionnels du tourisme ardennais pour les mobiliser autour de la conception de produits écotouristiques novateurs.

Initié en mars 2018 et clôt le 30 octobre dernier, le projet a reçu 15 candidatures ! Originales, innovantes et durables, les membres du jury ont eu du mal à les départager. La lauréate cette année, désignée lors des Rencontres de l’Ardenne à Sedan le 6 décembre, est Madame Valérie Vanheer, propriétaire du gîte LA GRANGE d’YCHIPPE à Leignon (Ciney) avec son projet : La Grange d’Ychippe, une destination de vacances zéro déchet pour les familles.

Les propriétaires du gîte, labellisé Clef Verte, souhaitent proposer une expérience de vacances (sans pression), une nouvelle démarche écologique, qui n’est pas une mode, mais un réel changement de mode de vie plus en cohérence avec l’environnement. Les vacanciers qui le souhaitent seront assistés pour passer des vacances « zéro déchet », c’est-à-dire ne générer aucun déchet non-recyclable ou non-compostable du début à la fin des vacances. Ils pourront ainsi découvrir les producteurs et artisans régionaux ainsi que les saveurs de notre terroir ardennais et retrouver le plaisir simple et authentique de manger et partager ensemble ce qui a été produit avec passion dans notre région. Pour que la démarche soit ludique, des activités de loisirs simples et pédagogiques seront proposées. Des accessoires zéro déchet (gourdes, vaisselle non-jetable pour pique-nique, cendriers de proche pour les randonnées, boîtes réutilisables, etc..) seront mis à disposition des clients.

5 autres projets se sont particulièrement démarqués (par ordre de sélection) :

Porté par Madame Jacqueline Daloze, propriétaire des chambres d’hôtes A QUIET PLACE à Rossignol : Découverte insolite de la Gaume

Porté par Monsieur Luc Van Ouytsel, le projet Wildrop : une offre d’hébergement touristique innovante, insolite, autonome, écologique

Porté par Madame Barbara Diesbeck Saveurs de la Forêt – Débardage et découverte de plantes sauvages

Porté par M Clément Némery, gérant des cabanes du Chêne Perché à Signy l’Abbaye, le projet Cabane des Géants, Hébergement insolite accessible aux PMR

Avec une mention spéciale « Ardenne transfrontalière » au projet « La Maison des Laines : un lieu pour comprendre, expérimenter, imaginer» porté par Madame Ygaëlle Dupriez – coordinatrice de l’asbl Filière Laine à Redu.

Ardenne Ecotourism
comment Add Comment

L’appel à initiative écotourisme est prolongé jusqu’au 30 octobre

Le projet Ardenne Ecotourism est à l’origine d’un « appel à initiatives : produits d’écotourisme innovants » visant à récompenser et à valoriser les produits d’écotourisme qui seront considérés comme étant les plus innovants sur le territoire de l’Ardenne transfrontalière.

Les objectifs de cet appel à initiatives sont également de :

  • Accompagner les prestataires du tourisme dans une démarche de développement touristique durable.
  • Favoriser les échanges et promouvoir les partenariats et la coopération transfrontalière entre les acteurs de chacun des territoires.
  • Valoriser et susciter l’innovation, la créativité et l’originalité en matière d’offres écotouristiques.

Vous avez un produit touristiquement écologique ?

Faites-vous connaître !

Plus d’infos sur l’appel à projet, le règlement complet ainsi que le formulaire de candidature sont disponibles sur la page Interreg d’Ardenne Ecotourism.

Inscrivez-vous vite aux prochains rendez-vous du Club Ardenne Ecotourism !

Atelier de confection de produits d’entretien naturels, éco pâturage, restauration durable, itinérance douce, écoconstruction ou encore sensibilisation des clients, les sujets sont variés et invitent à faire bouger les lignes pour un tourisme plus durable en Ardenne transfrontalière.

Consultez ici le programme détaillé pour en savoir plus et vous inscrire !

Rejoignez le club, déjà 40 adhérents !

Testez votre engagement et réalisez votre autodiagnostic en ligne sur le site pro.visitardenne.com, votre référent prendra contact avec vous pour valider votre adhésion.

comment Add Comment

Les espaces naturels décodés par les professionnels du tourisme

Tous les ardennais le savent. Car tous y vivent. La nature est ici partout, que cela soit à travers un massif forestier, des vallées plongeantes ou de larges plaines. Si les locaux y trouvent leur raison de rester vivre ici, les touristes ont aussi leurs envies propres. Dans ce cadre, le projet Interreg « Ardenne Grande Région Eco-Tourisme et Attractivité, en collaboration avec l’université de Liège (Agro-Bio Tech de Gembloux), l’Institut National de Recherche Agronomique de Nancy et l’asbl Ressources Naturelles Développement travaillent sur un diagnostic de l’attractivité des milieux naturels de l’Ardenne.

 

Concrètement, il s’agit de savoir qui fréquente ces espaces verts, quand et pourquoi. Les résultats pourront amener à des aménagements touristiques pour répondre aux demandes. Si les premiers résultats de l’étude sont attendus pour la fin de l’année, un questionnaire envoyé aux partenaires touristiques de la Grand Région (600) a déjà permis de sortir quelques chiffres et statistiques.

Il ressort qu’une grande partie des partenaires touristiques qui ont répondu sont des hébergements (40%), suivis de loin par des centres d’activité, des restaurants et des musées. Pour ces entreprises, la nature est un cadre attractif pour le développement de leur business mais aussi un partenaire indispensable pour se développer. La nature fait d’ailleurs partie prenante à 35% de leur communication.

Mais que font-ils concrètement pour agir en faveur de l’environnement ? Les principales réponses furent : la gestion des déchets, la sensibilisation des touristes ainsi que la consommation de produits locaux. Mais les entreprises touristiques ont également des demandes claires pour améliorer l’attractivité du territoire naturel. La première demande est de développer le réseau des zones protégées. Ensuite, il s’agirait de développer la naturalité des paysages forestiers. C’est-à-dire d’augmenter son aspect « sauvage » et naturel. Mais également d’interdire la chasse les jours fériés, les week-ends et pendant les vacances. Finalement, de dégager la visibilité des fonds de vallées.

 

Des avis tranchés, sans équivoque

 

Egalement, les partenaires ont pointé quelques améliorations d’infrastructures qui seraient bénéfiques à l’attractivité, comme le fait de proposer des prestations touristiques qui combinent plusieurs activités. Ou augmenter le nombre d’aires de pique-nique, bivouacs ou barbecues. Et encore l’augmentation des sentiers de randonnées tout en permettant aux visiteurs de faire des boucles. Pour les partenaires interviewés, la priorité en vue de l’amélioration de l’attractivité de l’Ardenne est celle de développer une image cohérente de la destination, notamment aux travers de la marque Ardenne (40%).

De manière générale, toutes les entreprises sont attentives à la manière dont les paysages ardennais sont gérés actuellement. Ceci dit, tous les usages de nos milieux naturels ne sont pas acceptés par ceux-ci : la récréation motorisée, la transformation des forêts feuillues en résineux ou le nourrissage des animaux sauvages dans le but de les chasser. D’autres usages font l’unanimité, comme la cueillette des produits sauvages, l’observation, les points de bivouacs, les camps de jeunes, l’abattage des arbres pour produire du bois, l’affouage ou l’abattage des résineux sur des sols humides.

 

Il va sans dire que le croisement des avis provenant des entreprises touristiques et des touristes eux-mêmes amènera à des prises de conscience inévitables. Cette étude est probablement le point de départ d’un certain réajustement de nos usages en milieu naturel ainsi que du développement de nouvelles infrastructures.

comment 2 Comments

Le projet Ardenne Ecotourism récompensé par une « Esperluette » !

L’Agence de Développement Touristique des Ardennes, chef de file du projet « Ardenne Ecotourism » vient de remporter l’Esperluette 2018 dans la catégorie Tourisme Durable. Lors de l’Assemblée Générale du réseau des destinations départementales, Tourisme & Territoires dans les Landes, la 2èmeédition des esperluettes Tourisme & Territoires a ainsi récompensé les bonnes pratiques et innovations des Agences de Développement Touristiques (ADT) qui pouvaient se présenter dans quatre catégories « Services aux professionnels », « Innovation », « Tourisme durable », « Que représente pour vous le réseau Tourisme & Territoires ».

 

 

L’ADT des Ardennes a souhaité faire acte de candidature dans la catégorie « Tourisme durable » pour le projet Ardenne Ecotourism. Ce projet transfrontalier, développé dans le cadre du programme INTERREG V France-Wallonie-Vlanderen, avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional, a pour objectif de développer le tourisme durable en Ardenne transfrontalière.

Au cœur d’une démarche globale de renforcement de l’attractivité de la zone transfrontalière identifiée comme la Destination Ardenne, territoire à l’environnement remarquablement préservé, les partenaires du projet Ardenne Ecotourism (PNR des Ardennes, Parc Naturel du Viroin-Hermeton, Accueil Champêtre en Wallonie, Ressources Naturelles Développement – opérateurs partenaires ; Fédérations touristiques des Provinces de Namur et du Luxembourg Belge  et Massif de la Forêt de St Hubert – opérateurs associés)  œuvrent depuis 2016 au développement d’une offre touristique transfrontalière durable. L’objectif est d’offrir aux touristes des prestations ancrées dans une démarche de développement durable.

Pour cela, les opérateurs de ce projet accompagnent les professionnels (hébergeurs, animateurs, gestionnaires de sites..) dans une gestion durable de leur activité. Le projet prévoit également  d’aménager des sentiers d’itinérance douce transfrontaliers et de valoriser les produits locaux auprès des touristes. Le projet a été récompensé pour l’accompagnement proposé aux professionnels du tourisme : 

  • Animation du Club Ardenne Ecotourism

L’ADT et ses partenaires ont développé un référentiel basé sur les trois piliers du développement durable, qui permet de qualifier les prestataires touristiques dans une démarche de progrès. Ce référentiel, conforté dans sa pertinence et sa légitimité par le cabinet ID-Tourisme, n’est pas identifié comme un label. Il a pour vocation de réunir les prestataires touristiques qui répondent à un minimum de 35% des critères dans un réseau, le Club Ardenne Ecotourism. L’intérêt de ce Club est de proposer aux adhérents des rencontres régulières autour de thèmes qui peuvent les aider à évoluer. Voici quelques exemples proposés aux membres du Club : visite du centre de tri et formation à la réduction des déchets ; formation aux économies d’eau et d’énergie ; apprendre à communiquer son engagement.

Aujourd’hui, le Club compte une trentaine d’adhérents, dont 21 sur le versant français. Une communication spécifique, pour promouvoir les acteurs les plus engagés est en cours de développement à l’échelle de la Destination Ardenne.

  • Audits d’éco-gestion

Les adhérents au Club Ardenne Ecotourism bénéficient en outre d’un outil particulièrement novateur et utile pour rester dans cette logique de progrès : l’audit d’éco-gestion. Accompagnés par le cabinet Betterfly Tourism, qui a développé un logiciel d’audit spécifique, l’ADT et ses partenaires sont désormais en mesure de proposer des solutions concrètes aux professionnels du tourisme pour les aider à réduire leur impact sur l’environnement. Le caractère unique et innovant de cet outil, développé spécifiquement pour Ardenne Ecotourism est qu’il permet d’auditer non seulement des hébergements mais également des sites de visite, musées, etc. (détail en annexe).

Pour l’heure, les partenaires du projet ont mené 6 audits : pour un hôtel, 3 gîtes et 2 grands équipements touristiques.

Appel à initiatives, produits d’écotourisme innovants
comment Add Comment

L’appel à initiative « produits d’écotourisme innovants » est lancé !

Les partenaires du projet Ardenne Ecotourism –  pour le développement du tourisme durable au sein de la marque Ardenne –  lancent un concours intitulé « Appel à initiatives : produits d’écotourisme innovants ». Cette action a pour objectif de récompenser et  valoriser les produits d’écotourisme les plus innovants sur le territoire de l’Ardenne transfrontalière.

Les objectifs de cet appel à initiative sont de :

  • Valoriser les produits d’écotourisme les plus innovants sur le territoire de l’Ardenne transfrontalière
  • Accompagner les prestataires du tourisme dans une démarche de développement touristique durable
  • Favoriser les échanges et promouvoir les partenariats et la coopération transfrontalière entre les acteurs de chacun des territoires
  • Valoriser et susciter l’innovation, la créativité et l’originalité en matière d’offres écotouristiques.

Vous avez jusqu’au 30 septembre 2018 pour faire connaître votre projet, nous attendons votre candidature !

Pour tout savoir sur cet appel à initiative et répondre à cet appel, vous pouvez télécharger ici :

Photo : Parc Argonne Découverte – 2C2A Sophie Bettig