Calendrier saisonnier des produits ardennais 2019
comment Add Comment

Découvrez le calendrier des produits de saison ardennais !

On nous le dit souvent, on le répète, manger local et de saison c’est bon pour la santé et pour la planète ! Oui mais qu’est ce qui pousse en Ardenne en février ? Et si on a envie d’une pizza, impossible de trouver de la mozzarella locale ? Et bien si !

En combinant les productions de part et d’autre de la frontière, mille possibilités s’offrent aux locavores !

Télécharger le calendrier saisonnier des produits ardennais

Vous découvrirez qu’il est possible d’acheter de la mozzarella ardennaise, qu’en février on se prépare un bon gratin de chicon accompagné d’une salade de mâche arrosée de vinaigre de cidre, et pour le dessert ? Une tarte aux pommes, bien entendu, elles se gardent tout l’hiver.

Variez les plaisirs de saison en saison et découvrez les merveilles que peuvent offrir nos producteurs ardennais !

Bon appétit !

Ardenne Ecotourism, restauration et développement durable
comment Add Comment

Restauration : entre impératifs de gestion et développement durable

Ne manquez pas le prochain rendez-vous du Club Ardenne Ecotourism : la restauration d’aujourd’hui entre impératifs de gestion et développement durable !

Au programme : une conférence le matin sur le thème « la restauration d’aujourd’hui entre impératifs de gestion et développement durable » et l’après-midi atelier mini coaching de 20/30 mm par restaurateur(les restaurateurs apportent leurs cartes) sur le sujet de leur choix – sur inscription (ecotourism@visitardenne.com) .

La journée sera animée par Etienne Kempf consultant-formateur dans les domaines de l’hôtellerie restauration / rentabilité & développement durable, pour le cabinet François Tourisme Consultants

Les sujets abordés seront les suivants :

  • Les enjeux de l’approvisionnement local
  • Les impacts des métiers de bouche sur l’environnement
  • Quels bénéfices pour le territoire ?
  • Comprendre les intérêts des producteurs ?
  • Quels intérêts pour le restaurateur ?
  • Quelles sont les attentes clients et les tendances actuelles ?
  • Découvrir et mettre en œuvre un outil de calcul de l’impact écologique de chaque recette

Enfin, pour mieux communiquer sur son approvisionnement local, les restaurateurs qui proposeront un menu 100% ardennais bénéficieront d’une campagne de promotion ciblée !

  • Le 25 février à Nismes (Belgique)
  • Le 26 février à Charleville-Mézières (France)
  • Le 28 février à Libramont (Belgique)
Magic Air Events (c) Julia Laffaille
comment Add Comment

Valoriser votre activité en proposant vos expériences sur visitardenne.com

Cela faisait longtemps que la promesse avait été lancée. En novembre dernier, le site web est enfin sorti de terre après 1 an et demi de travail. Un visuel moderne et fort, un travail de contenu pour un bon référencement naturel, et surtout, vos expériences.

Aujourd’hui, 50 adhérents sont mis en avant au travers d’une expérience touristique. Des rédacteurs de Belgique, de France et de Suisse sont venus à votre rencontre pour écouter ce que vous proposiez aux touristes. Et le résultat en vaut la peine !

Vous voulez valoriser votre activité avec une expérience ardennaise ?

Utilisez notre page-conseil pour écrire facilement votre propre expérience ardennaise.

Et en 2019 ?

Pour cette année, nous allons travailler à la traduction en néerlandais, en allemand et en anglais du site web. D’autres expériences seront réalisées pour que chaque adhérent soit représenté sur le site web. Nous irons directement à votre rencontre lors d’un road show au printemps où des ateliers seront organisés pour co-construire et promouvoir votre meilleure expérience.

La Grange d'Ychippe
comment 1 Comment

Découvrez les lauréats de l’appel à initiative Ardenne Ecotourism

La Grange d’Ychippe, lauréate de l’appel à initiatives Ardenne Ecotourism

Afin de répondre à une exigence croissante des touristes en produits d’écotourisme les opérateurs du projet ont lancé un appel à initiatives auprès des professionnels du tourisme ardennais pour les mobiliser autour de la conception de produits écotouristiques novateurs.

Initié en mars 2018 et clôt le 30 octobre dernier, le projet a reçu 15 candidatures ! Originales, innovantes et durables, les membres du jury ont eu du mal à les départager. La lauréate cette année, désignée lors des Rencontres de l’Ardenne à Sedan le 6 décembre, est Madame Valérie Vanheer, propriétaire du gîte LA GRANGE d’YCHIPPE à Leignon (Ciney) avec son projet : La Grange d’Ychippe, une destination de vacances zéro déchet pour les familles.

Les propriétaires du gîte, labellisé Clef Verte, souhaitent proposer une expérience de vacances (sans pression), une nouvelle démarche écologique, qui n’est pas une mode, mais un réel changement de mode de vie plus en cohérence avec l’environnement. Les vacanciers qui le souhaitent seront assistés pour passer des vacances « zéro déchet », c’est-à-dire ne générer aucun déchet non-recyclable ou non-compostable du début à la fin des vacances. Ils pourront ainsi découvrir les producteurs et artisans régionaux ainsi que les saveurs de notre terroir ardennais et retrouver le plaisir simple et authentique de manger et partager ensemble ce qui a été produit avec passion dans notre région. Pour que la démarche soit ludique, des activités de loisirs simples et pédagogiques seront proposées. Des accessoires zéro déchet (gourdes, vaisselle non-jetable pour pique-nique, cendriers de proche pour les randonnées, boîtes réutilisables, etc..) seront mis à disposition des clients.

5 autres projets se sont particulièrement démarqués (par ordre de sélection) :

Porté par Madame Jacqueline Daloze, propriétaire des chambres d’hôtes A QUIET PLACE à Rossignol : Découverte insolite de la Gaume

Porté par Monsieur Luc Van Ouytsel, le projet Wildrop : une offre d’hébergement touristique innovante, insolite, autonome, écologique

Porté par Madame Barbara Diesbeck Saveurs de la Forêt – Débardage et découverte de plantes sauvages

Porté par M Clément Némery, gérant des cabanes du Chêne Perché à Signy l’Abbaye, le projet Cabane des Géants, Hébergement insolite accessible aux PMR

Avec une mention spéciale « Ardenne transfrontalière » au projet « La Maison des Laines : un lieu pour comprendre, expérimenter, imaginer» porté par Madame Ygaëlle Dupriez – coordinatrice de l’asbl Filière Laine à Redu.

Rencontres de l'Ardenne 2018 - RDA2
comment Add Comment

Plus de 300 ardennais aux Rencontres de l’Ardenne 2018

Merci, merci, MERCI!

Nous avons été heureux de vous recevoir à Sedan pour la seconde édition des Rencontres de l’Ardenne. Le succès fut au rendez-vous et ceci grâce à vous et votre implication pour ce territoire qui, décidément, étonne et enchante tout le monde.

En quelques chiffres, cette édition a rassemblé près de 150 élus et institutions ardennaises, 150 prestataires touristiques, le véritable terreau ardennais. Mais aussi près de 20 ateliers numériques, 300 photos en mode « Woinic » et, pour finir, (quelques) litres d’Ardwen et d’Oubliette !

Retrouvez sur le site web des Rencontres de l’Ardenne les différents documents issus de cette édition, les retombées dans la presse, un accès vers les photos et bien plus encore…

Rencontres Ardenne 2018
comment 1 Comment

Deuxième édition des Rencontres de l’Ardenne le 6 décembre prochain !

Que faites-vous pour la Saint-Nicolas ?
Et si l’on se donnait rendez-vous pour la deuxième édition des Rencontres de l’Ardenne? 
Honneur aux vainqueurs, cette année, après l’Exhibition Center de Libramont, c’est le stade de Sedan qui nous accueillera ! Au programme, du fair-play, bien évidemment, mais des rencontres, surtout !
Car, comme les bonnes nouvelles ne viennent pas seules, vous êtes désormais plus de
500 adhérents !
Pour vous remercier, nous vous invitons le 6 décembre prochain dans un lieu d’exception, où nous allons parler Ardenne, travailler ensemble pour booster votre activité, découvrir les nouveautés numériques et accentuer vos rencontres professionnelles, toute en convivialité !
500 fois merci !
Retrouvez toutes les actualités des Rencontres sur : http://rencontres.visitardenne.com/
Ardenne Ecotourism
comment Add Comment

L’appel à initiative écotourisme est prolongé jusqu’au 30 octobre

Le projet Ardenne Ecotourism est à l’origine d’un « appel à initiatives : produits d’écotourisme innovants » visant à récompenser et à valoriser les produits d’écotourisme qui seront considérés comme étant les plus innovants sur le territoire de l’Ardenne transfrontalière.

Les objectifs de cet appel à initiatives sont également de :

  • Accompagner les prestataires du tourisme dans une démarche de développement touristique durable.
  • Favoriser les échanges et promouvoir les partenariats et la coopération transfrontalière entre les acteurs de chacun des territoires.
  • Valoriser et susciter l’innovation, la créativité et l’originalité en matière d’offres écotouristiques.

Vous avez un produit touristiquement écologique ?

Faites-vous connaître !

Plus d’infos sur l’appel à projet, le règlement complet ainsi que le formulaire de candidature sont disponibles sur la page Interreg d’Ardenne Ecotourism.

Inscrivez-vous vite aux prochains rendez-vous du Club Ardenne Ecotourism !

Atelier de confection de produits d’entretien naturels, éco pâturage, restauration durable, itinérance douce, écoconstruction ou encore sensibilisation des clients, les sujets sont variés et invitent à faire bouger les lignes pour un tourisme plus durable en Ardenne transfrontalière.

Consultez ici le programme détaillé pour en savoir plus et vous inscrire !

Rejoignez le club, déjà 40 adhérents !

Testez votre engagement et réalisez votre autodiagnostic en ligne sur le site pro.visitardenne.com, votre référent prendra contact avec vous pour valider votre adhésion.

comment Add Comment

Lancement de la formation « chargé de projet E-tourisme »

Lundi 10 septembre a eu lieu la présentation de la formation « chargé de projet E-tourisme ». Cette formation, destinée aux opérateurs touristiques du type maisons de tourisme, office de tourisme, fédérations touristiques et autre, est financée dans le cadre des projets Interreg V AGRETA (action 7) et Ardenne Ambassadors avec le soutien de la Région wallonne et le ministère de l’Economie du Grand-Duché de Luxembourg.

Elle est proposée par la société Loigitourisme, basée dans le Jura (France), qui est le premier organisme de formation e-tourisme en France.

La formation est ambitieuse et elle pourra donner lieu à l’obtention du titre de « chargé de projet e-tourisme » (niveau II) en France et avec une reconnaissance par les instances compétentes pour les candidats luxembourgeois et wallons.

Pendant un an, 36 candidats issus de tout le territoire de la Destination Ardenne, vont suivre 22 journées de formation (150 heures). A l’issue de cette formation, les participants seront capables d’accompagner les prestataires dans leurs projets numériques. Ils acquièrent notamment des compétences au niveau de la rédaction pour le site web, de l’utilisation du storytelling, de la création de contenu photo et vidéo, de la législation, du référencement et plein d’autres qualités.

Les candidats sont repartis en 3 groupes « transfrontaliers ». Les lieux de formation se trouvent à Aywaille, à Charleville-Mézières et à Marche-en-Famenne. Le premier groupe commence le 18 septembre à Marche-en-Famenne, et chaque mois les candidats suivront une session.

Le 10 septembre c’était l’occasion de réunir l’ensemble des candidats et de présenter également le projet à la presse. Plusieurs journalistes se sont déplacés, et les retombés presse sont plutôt satisfaisants avec différents articles (dans Le Soir, La Meuse, l’Avenir…) et une diffusion sur la radio Vivacité.

comment Add Comment

Trekking Passion – Philippe Collignon, gagnant du concours AGRETA

Pas après pas, de balades en promenades ou en trek, Philippe Collignon a développé sa passion pour la marche. Privilégiant l’harmonie avec la nature à l’effort et le partage à l’exploit, l’homme, vivant à Sommerain, organise désormais des randonnées à échelle humaine. Si les hôtes de son gîte sont souvent les premiers à en bénéficier, quiconque peut bénéficier de l’expérience de Philippe en la matière et ainsi partir, accompagné, sur les plus beaux chemins ardennais et les montagnes les plus incroyables.

Depuis toujours, Philippe Collignon arpente les plus beaux chemins d’Europe et d’ailleurs. En tant que guide accompagnateur en montagne, Philippe se plaît à tutoyer les hauteurs et sillonner les dénivelés.

« Je reviens d’ailleurs d’un trek à travers le magnifique Atlas marocain et j’ai déjà eu la chance de randonner sur la chaîne de l’Himalaya, à la Réunion ou sur le Massif Corse par exemple. »

Mais si les plus impressionnantes montagnes du monde l’attirent toujours autant, son coup de cœur reste tout de même en Ardenne.

« Nous avons la chance d’avoir une réelle diversité des régions et des paysages. Je me plais beaucoup à vagabonder dans la vallée de la Semois ou bien d’emmener des marcheurs découvrir les grandes forêts giboyeuses au cœur de l’Ardenne. Sans parler de l’architecture incroyable de nos petits villages qui rajoute un charme indéniable à la région. »

Un rayon de soleil éclairant un vert pâturage au loin, une chapelle centenaire au détour d’un chemin, le paisible changement saisonnier et son éternel méli-mélo des couleurs en déclinaison de bleu, vert et brun : Tout tente à rendre la randonnée sur le territoire enchanteresse.

 

Au rythme des saisons

« Les saisons sont notre grand atout car elles permettent une diversité des activités à proposer, » rajoute Philippe. De décembre à février, les randonnées en raquette sont incroyables si la neige est présente. En automne, des promenades thématiques autour de la cueillette des champignons, de l’écoute du brame du cerf ou plus ornithologiques sont prévues. Les bivouacs sont eux possibles au printemps et en été, bien que cela ne me dérange pas d’un organiser toute l’année. »

Sans oublier les destinations plus lointaines en montagne que Philippe affectionne tant.

« Même sur les treks à l’étranger, les marcheurs sont parfois étonnés de la richesse d’informations que j’aime divulguer lors des randonnées. C’est simplement parce qu’il est primordial pour moi d’offrir une randonnée complète, dont des explications sur les milieux naturels que l’on traverse. C’est d’ailleurs ce qui rend cette passion prenante. Cette envie de préparer chaque voyage du mieux possible pour un confort de marche au top et une réelle découverte, culturelle et paysagère. »

Philippe Collignon prend en charge l’intégralité de l’organisation du trek que cela soit pour 1, 2, 3 jours ou plus. Cela lui permet d’ailleurs de sélectionner des hébergements en phase avec leur projet. Mais il peut également faire du « sur-mesure » et préparer avec vous votre séjour trekking idéal. Membre de la Compagnie ardennaise de randonnée, Philippe et ses acolytes-accompagnateurs peuvent aussi vous offrir un panel encore plus grand de promenades, que cela soit dans les grandes villes européennes, les paysages lointains et les beautés locales.

Cela ne vous pousse pas à préparer vos chaussures de marche, votre sac à dos et à partir sur les chemins d’Ardenne et d’ailleurs ? Nous, bien !

 

______________________

INFOS PRATIQUES de contact :

Philippe Collignon : trekkingpassion@gmail.com

Site web : www.lagrangeduboutduchemin.com

061/28.86.84, 0497/88.70.72

Catalogue des randonnées de la Compagnie : www.compagnieardennaisederandonnee.com

comment Add Comment

Les espaces naturels décodés par les professionnels du tourisme

Tous les ardennais le savent. Car tous y vivent. La nature est ici partout, que cela soit à travers un massif forestier, des vallées plongeantes ou de larges plaines. Si les locaux y trouvent leur raison de rester vivre ici, les touristes ont aussi leurs envies propres. Dans ce cadre, le projet Interreg « Ardenne Grande Région Eco-Tourisme et Attractivité, en collaboration avec l’université de Liège (Agro-Bio Tech de Gembloux), l’Institut National de Recherche Agronomique de Nancy et l’asbl Ressources Naturelles Développement travaillent sur un diagnostic de l’attractivité des milieux naturels de l’Ardenne.

 

Concrètement, il s’agit de savoir qui fréquente ces espaces verts, quand et pourquoi. Les résultats pourront amener à des aménagements touristiques pour répondre aux demandes. Si les premiers résultats de l’étude sont attendus pour la fin de l’année, un questionnaire envoyé aux partenaires touristiques de la Grand Région (600) a déjà permis de sortir quelques chiffres et statistiques.

Il ressort qu’une grande partie des partenaires touristiques qui ont répondu sont des hébergements (40%), suivis de loin par des centres d’activité, des restaurants et des musées. Pour ces entreprises, la nature est un cadre attractif pour le développement de leur business mais aussi un partenaire indispensable pour se développer. La nature fait d’ailleurs partie prenante à 35% de leur communication.

Mais que font-ils concrètement pour agir en faveur de l’environnement ? Les principales réponses furent : la gestion des déchets, la sensibilisation des touristes ainsi que la consommation de produits locaux. Mais les entreprises touristiques ont également des demandes claires pour améliorer l’attractivité du territoire naturel. La première demande est de développer le réseau des zones protégées. Ensuite, il s’agirait de développer la naturalité des paysages forestiers. C’est-à-dire d’augmenter son aspect « sauvage » et naturel. Mais également d’interdire la chasse les jours fériés, les week-ends et pendant les vacances. Finalement, de dégager la visibilité des fonds de vallées.

 

Des avis tranchés, sans équivoque

 

Egalement, les partenaires ont pointé quelques améliorations d’infrastructures qui seraient bénéfiques à l’attractivité, comme le fait de proposer des prestations touristiques qui combinent plusieurs activités. Ou augmenter le nombre d’aires de pique-nique, bivouacs ou barbecues. Et encore l’augmentation des sentiers de randonnées tout en permettant aux visiteurs de faire des boucles. Pour les partenaires interviewés, la priorité en vue de l’amélioration de l’attractivité de l’Ardenne est celle de développer une image cohérente de la destination, notamment aux travers de la marque Ardenne (40%).

De manière générale, toutes les entreprises sont attentives à la manière dont les paysages ardennais sont gérés actuellement. Ceci dit, tous les usages de nos milieux naturels ne sont pas acceptés par ceux-ci : la récréation motorisée, la transformation des forêts feuillues en résineux ou le nourrissage des animaux sauvages dans le but de les chasser. D’autres usages font l’unanimité, comme la cueillette des produits sauvages, l’observation, les points de bivouacs, les camps de jeunes, l’abattage des arbres pour produire du bois, l’affouage ou l’abattage des résineux sur des sols humides.

 

Il va sans dire que le croisement des avis provenant des entreprises touristiques et des touristes eux-mêmes amènera à des prises de conscience inévitables. Cette étude est probablement le point de départ d’un certain réajustement de nos usages en milieu naturel ainsi que du développement de nouvelles infrastructures.